Menu

Activités de cohésion sociale

La Tricoterie programme régulièrement des activités de cohésion sociale afin de mobiliser son quartier, sa commune, sa région et toutes les communautés qui la constituent autour de cette idée de “Fabrique de liens”.

Ces activités visent à créer des rencontres, en levant les barrières qui traditionnellement nous tiennent éloignés les uns des autres. Ce sont des activités intergénérationnelles qui essayent de combattre les clichés et de réunir indépendamment de l’âge, de l’origine ou des classes sociales.

À titre d’exemple, on peut citer le désormais célèbre “couscous sépharabe” qui réunit juifs et arabes autour de ce qui rapproche ces deux communautés (nourriture, tradition, origine, musique…).

La “scène ouverte” au “Café” du lundi soir offre l’opportunité à des artistes bruxellois de se rencontrer sur scène, le temps de quelques morceaux, partagés avec un public de tout horizon.

Le “resto des tricoteurs”, avec sa “grande table de rencontres” vise à combattre l’isolement, mais aussi à proposer à tout un chacun de rester curieux et d’élargir son cercle de connaissances.

Enfin, citons “les liaisons joyeuses”, un projet mené en partenariat avec “Théâtre & Réconciliation” et qui réunit sur scène des gens du quartier, des artistes, des personnes souffrant de handicap ou de dépendance, ou encore des primo-arrivants. L’espace d’un spectacle, ces participants s’unissent pour parler du “vivre ensemble” après une résidence artistique à La Tricoterie. 

Découvrez notre agenda d’activités socioculturelles pour cette saison !

Suivez-vous sur

Linkedin

Facebook

Instagram